Mon Voyage aux USA  : 2 

Le Voyage "aller"

Vendredi 28 septembre

Comme toujours je m'éveille tôt , cette fois c'est réellement "le grand jour". Après un solide petit déjeuner, me voici devant l'hôtel avec d'autres clients , à attendre la navette. Celle ci arrive , un des clients m'aide gentiment à monter, plie mon fauteuil , le monte dans la navette et le cale convenablement , de cette façon il ne gène personne .Je suis ionstallée à côté d'un monsieur Allemand d'un certain âge , ce n'est pas le même chauffeur que la veille. La navette démarre et arrive bien vite à l'aéroport : premier arrêt , une personne descend et manque de tomber en trébuchant sur le marchepied  .Immédiatement, le chauffeur s'en prend à moi grommelant que c'est à cause du fauteuil ce qui bien entendu est totalement faux, le fauteuil ne gène pas puisqu'il est bien calé un peu plus loin. Je suis de nouveau comme sidérée , me revoici bien sur en larmes .Ce monsieur Allemùand à côté de moi est scandalisé de me voir traitée de cette façon et le clame bien fort! Quand à moi je reste bien entendu très stressée jusqu'à mon arrêt...mais je pense que l'intervention de mon voisin a fait un peu réfléchir le chauffeur , oh il ne s'excuse pas, il ne faut pas trop demander  mais il se lève pour descendre lui même mon fauteuil tandis qu'un passager m'aide à descendre.Je décide donc d' "oublier" pour l'instant cet épisode mais je me rend compte que mon voyage sera certainement plus difficile encore que prévu.Qu'importe j'ai décidé une fois pour toutes que je vais profiter de mon tout premier vol!! D'abord me retrouver dans l'aéroport , trouver "ma" porte d'embarquement , signaler ma présence pour que soient mises en place les aides nécessaires afin que je gagne ma place dans l'avion . Le portillon est encore fermé mais on me dit de surveiller et de me présenter dans les premiers dès qu'il s'ouvrira .La "vraie aventure" va commencer. Je suis dans un état d'excitation incroyable , mais là j'ai le temps de circuler un peu , je vais prendre un bon café et j'achète un gros sandwiche campagnard car il se passera un bon bout de temps avant que je sois dans l'avion et il est l'heure de dîner. Bientôt, le moment arrive..me voici devant la porte d'embarquement , il y a tout un parcours à faire entre des barrières avant d'arriver au guichet d'enregistrement des bagages  où je retirerai également mon billet acheté sur internet. Voici une dame , je suppose de l'immigration, qui demande à chacun le but de son voyage aux USA .Quand mon tour arrive, je lui dit "tourisme" (avec mon anglais balbutiant, pas envie d'entrer dans les détails) .elle s'étonne sans doute de me voir voyager seule en fauteuil pour un temps aussi cours, là voilà partie avec mon passeport (et mon petit coeur qui bat lui très fort) , conciliabule qui duuuure un peu plus loin et finalement ouf, elle revient vers moi et me rend mon passeport en me disant ok !!! J'arrive ensuite au fameux guichet , mon billet est imprimé et mon bagage  enregistré, y compris mon fauteuil qui est étiqueté!! il m'est demandé de me mettre sur le côté et attendre qu'on vienne me chercher .Il se passe encore un loooooong moment à attendre, moment que je met à profit pour manger mon sandwich , seulement avec lexcitation couplée de stress, j'ai peu d'appétit , je n'arrive pas "au bout" , il reste 1/4 du sandwich ...aucune poubelle à l'horizon , je remet donc le reste dans le sac plastic et l'attache derrière mon fauteuil pensant trouver une poubelle plus tard. enfin, un employé d'aéroport arrive et me prend en charge , des couloirs , et encore des couloirs , des cours à traverser...nous voici au poste de douane , je dois donner mon sac à main , descendre du fauteuil pour passer dans un portail de détection (je me demande comment il font avec les handicapés qui ne peuvent plus le faire)....le portail se met à sonner quand je passe...aie...c'est finalement juste parce que sous mes vêtements , pendu à mon cou j'avais un petit sac contenant mes quelques dollars  (très peu puisque j'avais déjà réglé le chiot par virement afin de ne pas avoir trop d'argent sur moi)......pffff là devant tout le monde, il a fallu que je le sorte et on me le rend après vérification .....bravo pour la discrétion, tout le monde sait maintenant que j'ai mes sous à cet endroit!grrrrrr Mon fauteuil passe lui aussi au "radar" et je peux m'y réinstaller ....après encore des couloirs et je suis finalement au lieu d'embarquement, une longue attente encore , j'en profite pour me remplir les yeux de toute cette agitation d'aéroport et fais quelques photos.

Voy usa1   Voy usa2

Et voici qu'un autre employé me prend alors en charge , nous sortons du bâtiment et me je me trouve devant un drôle d'engin "élévateu" , je suis poussée dans une sorte de cabine sans fenêtre , dans laquelle l'employé me laisse seule en me disant "je reviens de suite, je vais chercher un autre handicapé" ...et il s'en va en fermant la porte. J'attendrai seule, enfermée dans cette cabine plus de 25 minutes ...stress, angoisse...je voyais l'heure du décollage approcher me demandant si je n'était pas "oubliée" et impossible de contacter quiconque.....enfinnnnn la porte s'ouvre et l'employé réapparait poussant un fauteuil oufff le gros soulagement!!! La porte se referme, l'engin se met en route et va se coller à l'avion dont la porte s'ouvre ...quelle émotion quand je passe cette porte pour la première fois de ma vie. Là il me faut me lever , il y a juste 2 ou 3 pas à faire jusqu'à ma place , je suis bien sur aidée. Ma place est tout à l'avant . Me voici installée, mon fauteuil lui part en soute .J'ai pour voisins un jeune couple visiblement habitués aux voyages .Ils m'expliquent gentiment le fonctionnement de tout ...1001 pensées me traversent l'esprit , vais je avoir peur au décollage? vais je être malade? Tout est tellement neuf pour moi .Bien vite, l'avion se met à rouler vers la piste , l'hôtesse nous fait une petit "speech" en anglais exclusivement d'ailleurs elle est ...aimable "comme une porte de prison" ...soit!! mes gentils voisins jouent les interprêtes , d'un coup je sens que l'avion décolle , il monte, monte ...eh bien je n'ai pas peur du tout , au contraire, c'est un moment inoubliable ! Me voici en route pour les USA!!!Mon tout premier vol !! 

Bien installée sur mon siège,c'est parti pour 8 heures de vol , je ne peux pas voir grand chose car mon siège est dans la rangée du milieu mais par contre, je suis la progression de l'avion sur l'écran devant moi.

Bientôt l'hôtesse passe pour proposer le repas , toujours aussi "aimable" , elle ne fait aucun effort pour me comprendre , s'énervant même directement...heureusement une fois de plus, mes gentils voisins viennent à mon secours .Je trouve quand même étonnant que sur une ligne travaillant avec Paris il n'y aie pas une hôtesse parlant au moins un peu le français......soit .....encore!! Mais le petit repas est bon : pâtes au saumon accompagnées d'un verre de vin blanc et un dessert.

La durée du vol ne me parait pas longue, tout est tellement nouveau , j'observe, savoure mes émotions...un peu de lecture, un petit somme , surveiller la progression sur l'écran...j' adooooore mon voyage!!

On nous apporte des documents à remplir pour l'immigration , avec certaines questions assez "saugrenues"  exemple : "êtes vous sain d'esprit?"....comme si on allait répondre nooooon !!!!

 Bientôt une vague d'émotions me submerge , nous arrivons à Detroit , première étape de mon voyage .L'avion se prépare à atterrir , nous sommes aux USA!!!Je ressens quand même un rien de stress mais l'atterrissage se fait en douceur , c'est à peine si je sens quand l'avion touche le sol et là il roule pour aller s'arrêter à la porte de "débarquement" .Je dois attendre que tous les passagers aient quitté l'avion avant qu'un steward m'aide à gagner l'endroit où mon fauteuil m'attend .Je suis alors prise en charge par un jeune homme qui me pousse jusqu'à un portillon à côté duquel il y a un guichet : vérification minutieuse de mon passeport et ma carte d'identité, je suis prise en photo , mes empreintes digitales relevées ...quelques minutes un peu stressantes encore, et puis on me rend mes papiers, le portillon s'ouvre je suis admise aux USA !! Mon coeur bat la chamade! Reste à passe la douane , et là ...un petit "couac" , enfin une petite aventure comique finalement .Il y a un peu plus loin, des douaniers accompagnés d'un chien (genre chien de chasse)...il se fait que le chien se précipite directement sur moi et mon fauteuil ouhhhhhh me voilà suspecte!!!  En fait , à l'arrière de mon fauteuil il y a le sac avec mon reste de sandwich puisque je n'ai pas vu de poubelle dans l'avion...c'est ce qu'a repéré le nez du chien .On m'explique qu'il est strictement interdi d'entrer aux USA avec de la nourriture quelle qu'elle soit....le sac est donc jeté à la poubelle...mais je reste "suspecte" et suis emmenée dans une pièce à pert où j'ai droit à une fouille complète...bon ça va , je peux continuer  , le jeune employé d'aéroport me pousse , nous récupérons mon sac aux "bagages"  et il me conduit à un endroit où des dizaines de fauteuils roulants sont entreposé et où dejà un monsieur handicapé attend . Mon "pousseur" me laisse là en me disant qu'on va venir me chercher...un long temps encore , un peu d'angoisse quand même "et si on m'oubliait là???"  Mais ouf bientot un autre jeune vient nous chercher l'autre monsieur en fauteuil et moi.....et il marche très vite dans les couloirs, poussant les deux fauteuils!! Nous arrivons à ma porte d'embarquement .Je n'ai plus qu'à attendre mon avion pour Kansas City. : deux heures de battement entre mes deux vols. Je dois rester non loin de ma porte mais je peux profiter des boutiques toutes proches , un petit café qui fait du bien...et une patisserie toute collante de sucre! Je regarde le bouillonnement de la foule qui se presse dans le couloir .Finalement le temps passe relativement vite d'autant que là, pour monter dans l'avion je suis la première...embarquement autrement plus facile qu'à Paris: l'avion est relié au couloir par un espèce de "tunnel accordéon" , je suis poussée jusqu'à l'entrée de l'avion et là j'abandonne mon fauteuil une fois de plus , il part dans la soute et moi on m'installe sur un siège à roulette fort étroit et on me saucissonne littéralement dessus .J'ai beau dire que ce n'est pas nécessaire, il parait que c'est obligatoire, nous sommes aux States et ils ne veulent prendre aucun risque vis à vis des assurances  si jamais je tombais du siège.....je suis alors poussée jusqu'à ma place oh joie, je suis à côté du hublot je vais donc pouvoir regarder à l'extérieur ...je vois un réacteur jusqte de l'autre côté et une partie de l'aile de l'avion , c'est assez impressionnant .L'avion roule sur la piste...et d'un coup nous décollons, je vois tout devenir de plus en plus petit , l'avion fait un virage serré et nous voilà partis. Entretemps la nuit est tombée , j'aperçois des centaines de petites lumières , nous survolons le Lac Michigan , que c'est beau.....dans le fond je vois comme une bande toute rose tranchant sur le bleu du lac , malheureusement, impossible de faire des photos, mon appareil, tout simple n'est pas assez sensible.Deux heures de volseulement nous séparent de Kansas City...quand on approche, je trouve extra le moment où nous traversons les nages , le spectacle ensuite donne l'impression d'être au dessus d'un tableau électrique tellement des centaines de lumières clignotent .Nous arrivons bien entendu à la nuit noire.A nouveau je dois attendre que tous les passagers aient quitté l'avion et me revoilà saucissonnée sur le siège de transfert , je récupère mon fauteuil , un employé d'aéroport me prend directement en charge , plus besoin de contrôles puisque j'ai tout eu à Detroit.Je récupère mon sac sur le tapis de bagages .L'employé téléphone à mon hôtel pour demander l'envoi de la navette (ici appelée schuttle) qui doit m'y amener et il me conduit à l'endroit où elle viendra me prendre.C'est bien sur juste une camionnette , je monte à côté du chauffeur (très aimable), il plie mon fauteuil l'installant derrière avec les bagages...nous roulons une dizaine de minutes et nous voilà à l'hôtel situé à environ 10 km de l'aéroport , en bordure de l'autoroute...toc toc le petit coeur, je suis à destination.

Voy usa hotel

 

 Le hall est de plain pied dans pas de problème , pendant que la réceptionniste s'occupe des papiers , je regarde autour de moi.Le hall est assez spacieux avec des fauteuils club, une grande table de salon , sur la gauche, une étagère avec un percolateur et un four à micro ondes , dans le fond, une armoire vitrée , le tout assez vieillot mais propre , sur le côté je vois 7 à 8 marches , elles mènent au couloir des chambres . Je reçois ma clé, je baragouine dans mon anglais "pénible" , l'employée m'explique que pour accéder à ma chambre , je dois re sortir , et passer par le parking, le chauffeur de la navette va m'y conduire.Il faut donc longer l'hôtel en descendant et à l'arrière , une très lourde porte ouvrant sur le couloir des chambres, la mienne est la première, très grande avec aussi un ameublement vieillot mais confortable...avec au sol du tapis plain qui me fait avoir un peu peur quand le chiot sera là....mais nous n'y sommes pas encore .La salle de bain avec une douche "italienne" est suffisamment grande. Je suis heureuse mais épuisée par ce long voyage et tout ce stress accumulé mais j'aurais bien manger un petit bout.C'est alors que je comprend combien la notion de "tout près" est différente aux Etats Unis.....on ne peut arriver au plus proche restaurant qu'en taxi.....tant pis là je suis vraiment trop crevée ...je me contenterai d' une douche et au lit!!!!!!!!

Mon Séjour Bouton kane