Les filles et moi

Mes Chiens ...ma Vie : " Nous"

Ma  Vie depuis de nombreuses années est faite de "Turbulences" ....

Bien sur la vie n'est un "long fleuve tranquille" pour personne...(ce qui d'ailleurs serait monotone)...mais la mienne a quand même eu son lot de "sérieux coups de boutoir"

Pour entrer dans "mon Monde du Chien" 

 Il suffit de pousser la grille 

mais Attention 

La Passion du Chien peut être très contagieuse

 

Rosestremieres

Enfant  , il y a eu à la maison une  chienne  Dolly ,  caniche moyen noire décédée fort jeune empoisonnée alors que je devais avoir 7 ou 8 ans.

Mes parents n' ayant ensuite plus voulu de chien , je n'ai pas réellement eu l'occasion de les connaître. Et puis, au début de ma vie active , vivant en petit appartement en pleine ville , les chats étaient plus adaptés.

Après mon divorce , me retrouvant seule avec mes enfants dont ma fille aînée (deux ans)  très gravement malade , j'ai voulu un chien principalement pour avoir un "gardien" ....c'est un petit malinois qui est entré dans ma vie et comme il fallait l'éduquer puisque je n'y connaissais rien , j'ai commencé à fréquenter le club canin.....très vite ce club est devenu ma "bulle d'air"  dans ce moment particulièrement difficile. J'y ai découvert "le Chien"  et la merveilleuse connivence que l'on peut avoir avec lui tant dans la vie qu'en sport canin ou autres. C'est ainsi que j' ai mis le pied dans le "Monde  Canin"  ...mon malinois ayant été trouvé beau le président du club m'a encouragée à le montrer en expositions ......et voilà.......

Seulement , j'avais à peine découvert cette passion naissante que la maladie m'a atteinte moi cette fois......une maladie traitre, envahissante et invalidante : La Sclérose en Plaques ou "SEP" ...j'ai essayé quelque temps de continuer à "cultiver ma passion" mais bien vite ce ne fut plus possible ...seule pour élever mes enfants avec cette maladie , il ne me restait plus d'énergie pour autre chose.

Mais l'amour du chien de travail  est toutefois resté ancré au fond de moi et pas mal d'années plus tard, mes enfants quasi élevés  j'ai pu enfin m'installer à la campagne et reprendre un chien à la fois compagnon de vie, de garde et pouvant m'accompagner lors de mes longues sorties dans la campagne , trottant à côté de mon scooter électrique ( j'avais du m'y résoudre pour tous mes déplacements extérieurs en raison du handicap croissant).

Ce chien , après quelques recherches , ce fut ma première Australian Shepherd :

Nymphe Bouton general...et elle allait changer ma vie .

Très vite, ses qualités exceptionnelles m'ont fait tomber amoureuse de la race et comme j'avais aussi  depuis toujours le "virus de l'élevage" , elle a été également la lice fondatrice de mon petit élevage amateur .C'est en grande partie à elle que je dois de pouvoir dire maintenant que mes chiens sont mes "moteurs de vie", ma passion , mes compagnons de tous les jours .

 Ceux sans qui je n'imagine plus vivre .....parce que

-Les transports en commun ne sont pas accessibles aux personnes handicapées en fauteuil , et les transports "adaptés" sont le plus souvent très onéreux et en nombre très insuffisant

-Amis et connaissances et même famille sont pris par leur vie trépidante , vie qui n'est plus la mienne , la solitude est donc vite devenue mon lot quotidien 

Me retrouver avec cette maladie handicapante et imprévisible et plus tardivement le cancer , a bouleversé non seulement considérablement ma vision de la vie mais aussi celle que je peux avoir de moi même

-Le besoin de me surpasser , de me lancer des défis , même s'il a toujours été présent en moi , est devenu réellement impérieux

En plus de l'affection et de la compagnie réconfortante qu'ils m'offrent depuis des années , ce sont mes chiens qui m'ont donc permis de me reconstruire , de me réaliser ...ils sont mes "moteurs", mes "faiseurs de rêves" .Je crois pouvoir affirmer que , oui, sans eux je serais sans doute "à terre"  d'où le nom que j'ai donné à mon mini élevage quand j'ai repris en 2010 après un nouveau sale coup non pas de la vie cette fois mais "humain"  : NEVER DOWN

-Never down devant les coups "de la vie"

- Never down devant ceux qui ont voulu me "jetter à terre"

Never  down...tomber parfois mais en tous cas ne pas "rester à terre" , me relever après chaque chute , plus forte, plus amoureuse de la vie, et c'est cette passion, cette présence de mes chiens toujours à mes côtés qui me permet de tout surmonter , d'avoir en dépit de tout une belle vie pleine de joies.

Bien sur ni la maladie ni les divers handicaps ne se laissent  oublier ce n'est pas possible mais des rêves , des défis sont toujours dans ma tête et ma passion me fait toujours "vibrer" .

Retour Bouton general